Le fruit ou le légume de la semaine : le Cœur de bœuf

04 décembre 2017
Télécharger le podcast

Originaire des régions basses d'Amérique tropicale, l'Annona réticulata, plus connu sous le nom de cœur de bœuf est un fruit de plus en plus rare, qui aurait été introduit par M. Hubert, depuis l'ïle Maurice grâce à des plants, ramenés des Iles Mollusques, quelques années plus tôt par M. Prévost, soit vers 1772.

Cet arbre fruitier aurait poussé à La Réunion à l'état spontané, c'est la phase qui précède la naturalisation, tout d'abord sur les berges de la rivière St Denis, selon Bory de St Vincent.

C'est une plante qui préfère les climats chauds et humides.

Dans l'île, on en trouve plutôt sur la zone littorale et jusqu'à 500 mètres d'altitude dans la région Sud-Ouest.

Le cœur de bœuf produit ses fruits d'août à décembre.

Son nom, ici, est lié à sa forme en cœur. Il peut peser de 250g à 1 kg. Sa peau est mince, rougeâtre à maturité et légèrement divisée en petites plaques pentagonales, comme des empreintes de doigts.

La chair blanchâtre est juteuse, sucrée, un peu granuleuse, légèrement acidulée et très parfumée.

Le fruit renferme de nombreuses graines dures, non comestibles, qui n'hadèrent pas à la chair.

Choisissez-le parfumé, intact et pas trop ferme. Et attention, il faut le manipuler avec soin car c'est un fruit très fragile.

Pour le consommer, le laver, puis le peler avant de le couper en 2 ou plus.


La pulpe du fruit, sucrée, est consommée crue ou utilisée pour la fabrication de boissons ou de sorbets.

Il a également un usage médical. Le fruit non mûr à une propriété astringente, parfait pour la dysenterie ou la diarrhée.

Les feuilles sont également vermifuges. L'infusion des feuilles et bourgeons verts est active contre les troubles gastriques.

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article